Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Dans le cadre de la poursuite de ses prises de contacts, le Président de la CENI accompagné par certains commissaires de l’institution a été reçu en audience par le Président de l’Assemblée nationale.

Celui-ci était aussi entouré des membres de son bureau et des présidents des groupes parlementaires. La rencontre s’est déroulée ce 10 octobre 2017.

Depuis sa prise de fonction à  la tête de la CENI, le Président Me. Amadou Salif Kébé a fait de la consultation son cheval de bataille. C’est dans cet esprit qu’il s’est rendu aux sièges de certains partis politiques, de la société civile et des institutions républicaines. 

En Plantant le décor, le rapporteur de la CENI dira que cette marche de la CENI vers tous ses partenaires consiste à avoir des conseils et des critiques de la part de toutes les entités politiques et apolitiques. El hadj Mamadi Lamine Condé dira que la loi sur la CENI est une œuvre des parlementaires qui savent ce que dit la loi sur le fonctionnement de l’institution organisatrice des élections en Guinée. 

En recevant la délégation de la CENI, le Président de l’Assemblée nationale a tout d’abord remercié la CENI pour la fixation de la date des élections communales en concertation avec tous les acteurs du processus électoral. Aux dires de l’honorable Claude Kory Kondiano, la CENI est l’institution qui attire l’attention de tout le peuple de Guinée. Il conseillera aux commissaires de la CENI de regarder en direction de l’atteinte de ses objectifs qui est d’organiser des élections communales paisibles et acceptées par tous.

« L’occasion nous a été donnée pour échanger avec la CENI sur le processus électoral. Nous avons compris certaines choses et nous avons aussi donné nos points de vue sur d'autres  questions. La CENI est une institution indépendante qui ne veut pas évoluer à vase clos. Nous avons trouvé cette démarche sage et courageuse. Mon institution fait confiance à la CENI quant à l’atteinte de ses objectifs. Nous avons conseillé les commissaires de travailler dans la cohésion, main dans la main, car c’est une équipe qui gagne. Leur démarche est saluée par toutes les tendances politiques au sein de l’Assemblée nationale…» dira le Président de l’Assemblée nationale.

Dans ses réponses, le Président de la CENI a dit que les commissaires ont pris bonne note des conseils prodigués par les parlementaires. Il s’est félicité de la forte représentativité des différentes tendances politiques qui évoluent au sein de l’hémicycle. Pour Me. Amadou Salif Kébé, son institution ne doit nullement évoluer sans faire participer les autres acteurs de la scène. Il a enfin informé ses interlocuteurs que dans un bref délai, la CENI organisera une  séries de formations sur la nouvelle loi électorale et le nouveau code des collectivités. Elle va aussi sceller un partenariat avec la radio parlementaire et pourquoi pas avec l’Assemblée elle-même.

Aly Badara Condé