Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV


Le 8 août, au siège de la CENI, les membres de la commission financière se sont réunis pour se pencher sur la caution de candidature à l’élection présidentielle d’octobre prochain et sur le plafonnement des dépenses de campagne.

 

Selon l’article 192 du Code électoral, la commission financière est composée d’un représentant du Président de la CENI, d’un représentant du ministre de l’Economie et des Finances, d’un représentant du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, et des représentants des partis politiques qui sont engagés aux élections ou qui se sentent concerner par les travaux de la commission financière.

Par un communiqué diffusé sur la radio et la télévision nationale, le Président de la Commission électorale nationale indépendante, Bakary Fofana, a convoqué cette commission pour qu’elle lui fasse des propositions.

 Il faut rappeler qu’en plus des représentants du Président de la CENI, du ministre de l’Economie et des Finances, du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, on y a noté la participation de certains partis politiques dans les travaux  de la commission financière.

Après les travaux de la commission, Me. Amadou Salif Kébé, président de la commission financière, a déclaré : « Les travaux se sont bien déroulés, nous avons discuté du cautionnement à fixer pour la candidature à la magistrature suprême de notre pays à l’occasion de l’élection présidentielle du 11 octobre et également du plafonnement des dépenses de campagne que nous allons avoir bientôt. Nous avons clôturé les travaux, puisque la commission financière est un organe consultatif, nous allons présenter notre rapport à M. le Président de la CENI qui, en toute liberté, prendra la décision conformément à la loi ».

Concernant les propositions de montants, la commission financière  a fait des propositions de caution pour la présidentielle et le plafonnement des dépenses de campagne électorale. Ces propositions sont soumises au président de la CENI, conformément à la loi, pour appréciation.
A suivre!