Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Le 24 novembre, après l’atelier d’appropriation, la Commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) de Faranah a tenu son premier Comité inter partie de la préfecture. La cérémonie a regroupé le secrétaire général de la commune, les chefs de quartiers et les présidents de districts de la commune urbaine.

Au menu : les opérations de mise à jour de la cartographie des bureaux de vote.

Le président de la CEPI, Mamadou Bintou Oularé, a expliqué : « Ce sont les douze présidents de quartiers et les douze présidents de districts de la commune urbaine de Faranah. On les a confiés à ce Comité inter-partis pour leur expliquer le travail qui doit être fait, notamment la mise à jour de la cartographie des bureaux de vote et le lancement de la gestion des candidatures. Il fallait expliquer aux acteurs qui sont concernés parce que les électeurs sont dans les quartiers et dans les districts qu’ils gèrent. Nous leur avons expliqués les directives de la CENI, comment le réajustement des bureaux de vote va être conformément à la nouvelle loi électorale ».

Les présidents de districts et de quartiers ont exprimé leur disponibilité à travailler avec les missionnaires de la CENI pour la réussite de la mission. « Nous avons fait la répartition et les commissions sont en place. Ils sont prêts à commencer le travail demain. Nous leur avons dit de ne pas regarder le montant que la CENI leur propose, mais c’est le travail qu’ils doivent faire. Parce que des élections locales ou de proximité, c’est pour nous-même. Qu’il y ait l’argent ou pas, ils ont l’habitude de faire le travail », a conclu le président de la CEPI.

Le chef de quartier Mosquée, Mamoudou Kanté, a exprimé les problèmes de son quartier : « Dans mon quartier, il ne doit pas avoir de problèmes parce que les bureaux de vote sont au beau milieu des secteurs. Le seul problème que nous avons, ce sont les électeurs de Sinikiria qui sont à 5 km qui se déplacent pour ici, ceux du secteur III aussi font la même chose. Donc, nous souhaitons que ceux électeurs soient proches de leurs bureaux de vote. C’est-à-dire que ces électeurs ne se déplacent plus pour venir voter ici. Je demande à la CENI de créer des bureaux de vote dans ces secteurs pour ces électeurs ».

Le chef de mission, Samori Camara, a rappelé les activités déjà réalisées dans le cadre de cette mission d’affichage et de réajustement des bureaux de vote. « Nous avons échangé avec tous les acteurs majeurs du processus sur la mise à jour de la cartographie des bureaux de vote et le lancement de gestion des candidatures. Nous avons tenu l’atelier préfectoral d’appropriation avec toutes les parties prenantes au processus électoral à Faranah. Les commissions administratives d’affichage et de mise à jour de la cartographie des bureaux de vote ont été mises en place. Nous venons d’avoir le CIP avec les chefs de quartiers, les présidents de districts, le secrétaire général de la commune urbaine. Nous leur avons expliqué les enjeux de ces élections communales », a déclaré M. Samori Camara.

Souana Doré