Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Le 30 septembre, l’équipe multimédia était dans la commune de Dixinn. La commune compte 22 quartiers et 121 secteurs.

M. Mamadi Sanoh, président de la CECI de Dixinn, affirme qu’ils ont commencé la mission de relocalisation des électeurs et l’actualisation de la cartographie des bureaux de vote par la formation des chefs de quartiers. La CECI a déployé ses membres pour la supervision des opérations sur le terrain. « Le gros problème de Dixinn se trouvait entre Minière cité et Dixinn mosquée. Depuis 2013, une centaine d’électeurs de Minière cité a été transféré à Dixinn mosquée. Donc, ce problème est resté jusqu’à l’élection présidentielle de 2015. Cette fois-ci, nous avons l’opportunité de corriger cela. Le travail est très avancé à ce niveau. Concernant les autres quartiers, nous avons déployé les listes de relocalisation et les carnets. Le problème, c’est le conditionnement de la liste qui nous a été envoyée. Les adresses qui étaient sur les listes n’étaient pas les bonnes. Ils ont mélangé. Celui qui est à Landréah se retrouve sur  la liste de la Minière. Donc, chaque fois qu’on retrouve des électeurs d’un quartier sur la liste d’un autre quartier, on les coupe et on les ramène dans leurs quartiers. C’est ce qui retarde actuellement le travail ».

Parlant de la création de nouveaux bureaux de vote, M. Sanoh rappelle qu’il y a des besoins de création de bureaux de vote à Minière centre, Bellevue marché 1, Bellevue marché II, Landréah, Dixinn gare. Ces zones sont concernées. Ces bureaux de vote sont répertoriés. « Pourquoi nous n’avons pas encore engagé l’éclatement ou la création de ces bureaux de vote ? Parce qu’il est prévu que le mouvement des électeurs augmente des effectifs par-ci et diminue des effectifs par-là. C’est pourquoi on attend la fin du mouvement des électeurs. Après, nous ferons l’éclatement des bureaux de vote de 700 électeurs ou plus »

Faible engouement autour de l’opération

Le président de la CECI s’indigne du manque d’engouement autour de cette opération de relocalisation des électeurs. « Malgré qu’on a passé les informations dans les mosquées et les lieux publics avec insistance, mais l’opération mobilise peu de citoyens ».

Le commissaire superviseur de la commune, El Hadj Amadou Oury Baldé, Directeur du département Sécurité de la CENI, a rappelé les objectifs de la mission. « L’objet de cette mission, c’est d’améliorer la cartographie des bureaux de vote. Autrement dit, il faut relocaliser les électeurs qui sont loin de leurs domiciles. Malgré les missions précédentes, nous avons des cas dans certains quartiers de Dixinn », a expliqué M. Baldé. Même que 85 électeurs de Minière cité venaient voter à Dixinn mosquée. « Ces électeurs ne se déplaceront plus pour venir voter à Dixinn. Nous sommes en train de faire la remontée des informations ». Le second objet de la mission, c’est l’éclatement des BV. Parce qu’aucun bureau ne doit excéder 699 électeurs.

Souana Doré