Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Le 3 septembre, la formation BRIDGE des administrateurs territoriaux a pris fin à Conakry. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre de l'Administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé et le Président de la CENI, Bakary Fofana.

Le préfet de Kankan, Aziz Diop, a, au nom des participants, rassuré qu'ils sont outillés à faciliter et à accompagner le processus électoral en vue d’organiser des élections transparentes, libres et crédibles. Ils ont en suite formulés des recommandations à l’endroit de la CENI : « Nous participants recommandons à la CENI  de prendre toutes les dispositions pour que les matériels électoraux soient sur les lieux indiqués au plus tard à la veille du scrutin,  professionnaliser les démembrements, développer et renforcer la qualité du partenariat technique avec le département de l’Administration du territoire et de la décentralisation ». Les administrateurs territoriaux ont promis d’élargir cette formation au niveau des secrétaires généraux de leurs juridictions respectives, les sous-préfets, les responsables des quartiers et l’ensemble des acteurs à la base pour que chacun dans son rôle facilite et contribue au bon déroulement du scrutin dans leurs localités.

Pour M. Bakary Fofana, président de la CENI, cette formation contribuera à l’amélioration de la qualité de la collaboration entre son institution et les administrateurs territoriaux, des partenaires techniques indispensables à l’organisation des élections en Guinée : « La lourdeur, la tranquillité, le perfectionnement, la bonne organisation est du ressort des acteurs de terrain que vous êtes. La CENI ne peut  que compter sur vous. Je suis certain que la bonne collaboration entre les acteurs du processus électoral contribuera à l’organisation des élections libres transparentes et apaisées », a-t-il dit.

En clôturant la formation, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé, a prodigué de sages conseils aux participants. Il a rappelé qu’une fois dans leurs localités, ils doivent faire la restitution des connaissances acquises. Le ministre signifiera aux administrateurs territoriaux qu’après cette formation aucune mauvaise conduite  de leur part ne sera en ce qui concerne les élections locales tolérée. « Cette rencontre vous a permis j’en suis sûr d’acquérir de nouvelles connaissances professionnelles constituée de savoir, de savoir-faire et de savoir-être. Vous disposez maintenant des connaissances générales sur des textes qui régissent les élections en Guinée. Vous disposez aussi des connaissances générales sur l’institution organisatrice des élections qu’est la CENI. Vous devez être à mesures de respecter et de faire respecter les dispositions légales contenues dans le code électoral. A la sortie de cette session, vous devez connaitre les rôles et les missions assignées à chaque acteur impliqués dans le processus électoral… », a martelé le ministre de l’Administration du territorial et de la décentralisation.  Enfin, il a invité la CENI à former les sous préfets, les gouverneurs et d'autres cadres de son ministère pour qu’ils soient tous au même niveau d’information.

Pendant cinq jours, les administrateurs territoriaux ont été outillés sur les principes de base de l’administration et les parties prenantes aux élections, les systèmes électoraux et l’inscription des électeurs, le cadre juridique et l’intégrité électorale, l’observation électorale, le genre et les élections, la technologie et  les élections, la planification électorale, l’éducation civique et l’information électorale, le cycle électoral et la pérennité de l’OGE.

Sur les 35 participants, 34 ont bénéficié des certificats pour leur participation active et de qualité durant la formation.

Aly Badara Condé