Bakary FOFANA
Siège de la CENI

Bakary FOFANA

Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Ce 18 juin, a pris fin à Conakry, la formation BRIDGE des journalistes venus de la RTG, de l'AGP, Horoya, de l'AGUIPEL, de l'AGEPI et de l'URTELGUI. Intitulé : « Renforcement des capacités des médias pour une couverture professionnelle des élections », l'atelier a regroupé trente six particpants.

Initiatrice de la formation, la CENI entend outiller les journalistes en vue de leur permettre de couvrir de manière professionnelle les futures échéances électorales, notamment les élections locales. Il s’agit aussi de qualifier la couverture de toutes les étapes du processus électoral par le renforcement des capacités des Hommes de médias notamment ceux chargés des émissions politiques dans leurs différentes structures. Plusieurs thèmes ont été débattus dont entre autres : les relations entre OGE et médias ; la régulation des médias ; le cycle électoral ; les systèmes électoraux ; le genre et les élections ; le rôle et la responsabilité des médias dans une élection, le critère d’élection libre et équitable,  le cadre juridique des élections, l’application des technologies dans le processus électoral, les rumeurs et diffamations en matière électorale.

Etaient présents à la cérémonie de clôture, le Président de la CENI, Bakary Fofana, le Secrétaire général du ministère de la Communication, le représentant résident de OSIWA Guinée, le président de l’AGEPI (Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante), Moussa Iboun Conté, le chargé de communication de l’URTELGUI (Union des Radios et Télévision Libre de Guinée), Cheick Sadibou Ndoye et des commissaires de la CENI.

Le chargé de communication de l’URTELGUI a salué la nouvelle dynamique de la CENI, celle d’impliquer les médias dans la communication liée au processus électoral. « Il y a lieu de dire merci à la Ceni pour cette main tendue. Loin de fléchir devant ses obligations vis-à-vis de son public, celle d’informer avec professionnalisme et responsabilité, les médias sauront désormais mieux aborder des questions aussi cruciales comme le fichier électoral », déclaré M. Ndoye.

Le président de l’AGEPI, Moussa Iboun Conté, a rassuré la CENI et les facilitateurs de l’atelier de la restitution des connaissances acquises aux autres journalistes de la presse écrite qui n’ont pas eu la chance de suivre cette formation.  Il s’est réjoui de l’initiative de la CENI parce qu’il s’agit d’une grande première. « Généralement, c’est à la veille des élections qu’on réunit dans notre pays les hommes de médias pour une formation ponctuelle. Et souvent ce genre de formation n’aura pas d’impact souhaité », a souligné le président de l’AGEPI.

M. Mohamed Condé, secrétaire général du ministère de la Communication, a, au nom de son ministre, invité les hommes de médias à ne pas « être des relais de la rumeur. Ne donnez une information qu’après l’avoir vérifié ».

Au nom des participants, Mme. Moussa Yéro Bah, a fait les recommandations à la CENI : la démultiplication de ce genre de formation ; une collaboration plus franche entre la CENI et les médias ; un accès à des informations pour les hommes de médias et l’organisation d’un atelier en vue d’élaborer un code de bonne conduite des médias.

Dans son discours de clôture, le Président de la CENI, Bakary Fofana, a réitéré l’ambition de son institution de poursuivre cet exercice d’initiation et de renforcement des  compétences sur le processus électoral. Pour lui, la qualité de la circulation d’informations est un facteur important dans la stabilisation et dans la construction d’une société.
Enfin, M. Bakary Fofana a annoncé l’organisation très prochaine d’une autre formation à l’intention des hommes de médias axée, cette fois-ci, sur le rôle, la responsabilité et la couverture médiatique en période électorale.

Il faut noter que les participants ont été tous certifiés BRIDGE.

Les commissaires Me Francis N’Kpa Koulémou et Mamie Sia Tolno qui étaient au grade de Semi-facilitateur sont passés au grade de facilitateur à l’issu de cette formation BRIDGE des journalistes. Ils rejoignent les autres commissaires facilitateurs d'ateliers BRIDGE : Jacques Gbonimy, Pathé Dieng, Dr Oumouri Sano, Hadja Fatoumata Biya Diallo, Djenab Touré et Séraphine Kondiano.

Souana Doré