Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Je retrouve les informations du processus électoral sur ce site


Qu’ils soient issus des partis politiques, des organisations de la société et des listes indépendantes, notre rédaction souhaite à tous les candidats, bonne chance lors des élections communales du 04 février 2018.


Certes, la campagne n’est pour l’heure pas ouverte- celle-ci sera prochainement lancée par décret - mais  la compétition au sens vrai du terme, est ouverte. Celle-ci l’est d’autant plus que les candidatures et listes de candidatures sont maintenant connues au niveau des 342 circonscriptions électorales du pays.


En prélude à ces élections de proximité, la Rédaction du CENI-INFOS interpelle et en appelle au sens de responsabilités de tous : les compétiteurs; les structures citoyennes de veille ; les agents de sécurité ; la justice ; les médias etc.. Elle plaide pour que chacun joue correctement mais simplement son rôle dans les limites de ses prérogatives avant, pendant et après le scrutin. Si cela est, il n’y a pas de doute : les prochaines élections communales seront transparentes, équitables, inclusives et donc apaisées.

En attendant, la Commission électorale nationale indépendante et ses démembrements déroulent sereinement, sans désemparer, les activités du chronogramme dont la conclusion est le scrutin du 04 février 2018.

Dans cette même lancée, la Commission électorale nationale indépendante est entrain de tout mettre en œuvre pour garantir l’égalité des chances  entre tous les compétiteurs conformément aux textes de loi qui régissent l’organisation des élections en Guinée.

Dans le cadre des nouvelles dispositions prévues par le code électoral révisé, la CENI a déjà procédé au réajustement des bureaux de vote en faisant en sorte qu’aucun bureau de vote ne dépasse six cent (600) électeurs. De même, elle a procédé au rapprochement des bureaux de vote aux électeurs. Toutes choses qui assurent à l’électeur le confort de vote et la sécurité de l’expression du suffrage. Sans oublier tout le dispositif de transparence mis en place par la CENI.

En comptant donc sur le fair-play électoral de chacun et de tous, notre rédaction dit que les meilleurs gagnent ! Et nous osons croire que les Guinéens vont, encore une fois, faire montre du sursaut national en vue d’une nouvelle leçon démocratique.


Ismaël Camara